L’identification d’un orgasme est une affaire simple pour les hommes, puisque, dans la plupart des cas, les sensations physiques sont associées à l’éjaculation ou à l’expulsion du sperme. Mais pour les femmes, le plaisir maximum n’est pas toujours aussi clairement perçu.

En théorie, l’orgasme est une décharge d’excitation sexuelle qui se caractérise par des sensations très agréables suivies d’un état de relaxation. Elle est souvent décrite par les femmes comme un moment explosif et dramatique, mais dans la pratique elle ne se produit pas toujours. Beaucoup de femmes, cependant, croient qu’elles n’ont pas la capacité de vivre un orgasme et sous-estiment leurs manifestations physiques et mentales.

Quels sont les signes de l’orgasme féminin ?

L’un des signes les plus clairs est involontaire et concerne la contraction rythmique des muscles vaginaux, c’est-à-dire les contractions orgasmiques. Ces spasmes, qui durent généralement entre 5 et 15 secondes avec des intervalles très courts, sont parfois perçus par le couple parce qu’ils appuient sur le pénis de l’homme. Il y a aussi une augmentation marquée de la fréquence cardiaque, des palpitations et de la transpiration.

Il peut également arriver que les femmes ont une sorte d’éjaculation féminine de liquide mélangé à l’urine, cet événement est également perçu par les femmes comme une chose embarrassante.

L’excitation chez la femme est également visible à travers ses mamelons, qui sont perturbés par les stimuli sexuels.

En fait, pour la femme, la meilleure façon d’atteindre l’orgasme est de mieux comprendre son corps, de l’explorer et de l’expérimenter au travers de la masturbation pour faciliter l’expérience du plaisir maximum.